Comment bien choisir son matelas ?

Bien choisir son matelas passe par un certain nombre de critères essentiels, variables selon l’usage qui en sera fait (seul ou en couple), la morphologie (taille et poids), les préférences personnelles (couchage ferme ou plutôt souple)… A chaque type d’utilisateur correspond un type de matelas mais, pour effectuer le bon choix, encore faut-il connaître les éléments sur lesquels s’appuyer.
Pour choisir la taille de son matelas et de sa couette :

Il existe 4 tailles de matelas pour adultes :

Choisir la fermeté de son matelas pour un soutien optimal

Votre matelas doit vous permettre de maintenir votre colonne vertébrale droite pour vous éviter tout mal de dos. Il ne doit donc pas être trop mou ni trop ferme. La fermeté de votre matelas dépend de votre morphologie. Grâce au tableau ci-dessous, déterminez la fermeté la plus adaptée à votre morphologie :

 

La suspension

Egalement appelé âme du matelas, c’est le point capital de ce dernier. Au fil du temps, les matériaux qui la constituent ont varié : certains ne sont plus guère utilisés pour diverses raisons ; pour exemple, le matelas en laine ne s’avère un bon choix que s’il est 100% laine et fabriqué artisanalement, ce qui explique qu’il soit en perte de vitesse. D’autres (air ou eau) restent assez confidentiels.

En fait, trois technologies se partagent le marché : latex, mousse et ressorts. Quel est l’intérêt de chacune?

1) Les matelas en latex (naturel ou/et synthétique)

présentent des avantages non négligeables : fermeté alliée au moelleux grâce aux diverses zones de confort, longévité et aération liée aux alvéoles. Ils sont généralement considérés comme les meilleurs produits mais n’omettez pas de vous enquérir de la proportion de latex1 naturel constituant la suspension, le meilleur pourcentage démarrant à 15%. Vous trouverez plus d’information sur la page dédiée au matelas latex.

2) Les matelas en mousse se divisent en trois catégories.

Mousse polyéther :

cette mousse à cellule fermée n’est pas destinée à un usage intensif ; fermeté faible, confort limité et durée de vie réduite en font un matériau à réserver à une utilisation ponctuelle telle que résidence secondaire ou chambre d’amis. L’avantage de ce matelas en mousse avantage réside dans son prix tout à fait abordable.

Mousse polyuréthane :

à cellule ouverte, elle est d’une qualité bien supérieure à la précédente ; densité, fermeté et durabilité sont présentes mais son utilisation est déconseillée dans une pièce humide.

Mousse à mémoire de forme :

c’est la suspension haut de gamme. La capacité d’un matelas a memoire de forme à se mouler aux différentes parties du corps en fait le matériau idéal pour les utilisateurs ayant des problèmes de dos. Outre son prix élevé, le principe de réaction à la chaleur qui représente le gros avantage de ce matériau peut se muer en inconvénient : d’une part, dans une pièce non chauffée le matelas restera dur ; d’autre part, en cas de chaleur excessive de votre part, vous transpirerez dans le matelas qui fera office d’enveloppe.

3) Les matelas à ressorts ;

là aussi la qualité, donc l’intérêt d’un matelas a ressorts, varie selon le type de ressorts même s’ils ont en commun d’offrir une bonne ventilation.

Les ressorts biconiques :

ces ressorts traditionnels ont montré leurs limites et sont donc de moins en moins utilisés ; la morphologie du dormeur influe sur la longévité de ce type de matelas, mais tôt ou tard vous en ressentirez désagréablement les ressorts.

Les ressorts multispires :

il s’agit en réalité d’un seul fil d’acier continu offrant un soutien homogène. S’il s’avère plutôt satisfaisant au niveau du confort, le défaut majeur du matelas à ressorts multispires est de n’offrir aucune indépendance de couchage.

Les ressorts ensachés :

chaque ressort, indépendant et enveloppé dans un sac individuel, s’adapte aux différentes parties du corps. Le coût plus élevé de cette catégorie de matelas se justifie par ses avantages : grand confort au niveau des parties sensibles (colonne vertébrale, cervicales, bassin…), bonne aération, longue durée de vie et surtout parfaite indépendance de couchage.

Quels critères regarder pour choisir un matelas ?

Pour bien dormir, il faut déjà avoir un bon matelas ! Pour choisir un matelas, il faut se pencher sur un certain nombre de critères.

Matelas à ressorts, en mousse ou en latex, quelles différences ?

Le choix pour l’une ou l’autre des matières est plutôt subjectif, elle sera surtout à déterminer en testant le matelas en lui-même. Il y a souvent une nette préférence pour les matelas à ressorts et en mousse. Il est à noter que les personnes de forte corpulence passeront de meilleures nuits sur un matelas à ressorts de même que les personnes qui transpirent beaucoup. Les matelas à ressorts sont en effet plus aérés.

Le nombre de ressorts et la densité du matelas

Pour un matelas en latex ou en mousse, il est possible de choisir un niveau de densité. Celui-ci n’est pas directement corrélé à la fermeté du matelas mais il est plutôt lié à la notion de maintien. Pour conserver un niveau de confort suffisant, il ne faut pas descendre en-dessous d’une densité de 25 kg/m3. Pour les matelas à ressorts, le confort sera également amélioré avec un nombre de ressorts plus élevé. Les ressorts ensachés sont également très intéressants, ils permettent notamment d’éviter les bruits au moindre mouvement.

Quelle épaisseur faut-il choisir pour un matelas ?

Il faut veiller à avoir une certaine épaisseur pour son matelas afin de conserver le même confort au fil des années. Une épaisseur inférieure à 15 cm sera un peu juste, il vaut mieux choisir un matelas avec une épaisseur de 15 à 20 cm. Choisir un matelas avec une épaisseur plus importante n’aura guère d’utilité. Dans un premier temps, il sera plus difficile à déplacer et ce sont surtout les 5 à 6 premiers centimètres du matelas qui sont sollicités au cours de la nuit.

 

Plutôt souple ou ferme ?

Il est difficile de donner un chiffre ou un indice pour qualifier la souplesse ou la fermeté d’un matelas car les fabricants utilisent bien souvent un élément qui leur est propre. En général, il faut tester le matelas pour se rendre compte de la fermeté ou de la souplesse de celui-ci, le choix définitif étant essentiellement lié à ses préférences personnelles.

Matelas été/hiver, quel intérêt ?

Les matelas été/hiver présentent deux faces différentes où la nature du tissu employé n’est pas la même. L’impact de ce changement de tissu sur le confort est peu significatif, c’est surtout l’épaisseur du garnissage qui sera importante pour le maintien de la température. Il n’est toutefois pas inutile de retourner son matelas au changement de saison afin de mieux répartir les pressions.

Matelas antibactériens et antiacariens, quelle est l’efficacité ?

Une lutte contre les acariens et les bactéries n’est pas forcément utile. Les matelas antiacariens seront réellement à privilégier en cas d’allergie. Pour le reste, il est préférable d’adopter quelques mesures comme changer de drap-housse régulièrement, passer plus souvent l’aspirateur sur le matelas ou encore aérer quotidiennement sa chambre. Le linge de lit doit aussi être lavé à 60°C.

Spéciale réduction »